Si tu désires l’éternité et la victoire Si tu désires l’éternité et la victoire

Description

Si tu désires l’éternité et la victoire, ne dors pas
Brûle-toi à la flamme de l’amour de l’Ami, ne dors pas
Tu as dormi cent nuits, et tu as vu la conséquence :
Pour l’amour de Dieu, cette nuit, jusqu’au jour, ne dors pas.

Ô toi qui dors sans la nuit sombre, le moment de la prière est venu.
Ô âme charnelle tyrannique ! le moment d’accomplir les promesses est venu.
Regarde par le trou de la serrure : ouvre la porte du repentir.
Ne laisse personne dans ta maison. C’est notre tour d’y venir.
Pourquoi ne te laves-tu pas les mains du péché et du mal ?
Purifie ton visage avec de l’eau pure, le moment de la prière est venu.
Tu te souviendras de cette qibla quand tu tourneras ta face vers la tombe ;
Les regrets ne te serviront à rien quand sonnera l’heure du destin.
Recherche la lumière de cette qibla afin qu’elle illumine ton tombeau ;
Cette lumière deviendra une roseraie, car c’est la lumière de Dieu.

Tu ne peux te libérer du monde en prêtant l’oreille
Tu ne peux te libérer de toi-même par beaucoup de paroles
Tu ne peux te libérer de tous les deux,
Du monde et de toi-même, sauf par le silence.

Si tu désires l’éternité et la victoire, ne dors pas
Brûle-toi à la flamme de l’amour de l’Ami, ne dors pas
Tu as dormi cent nuits, et tu as vu la conséquence :
Pour l’amour de Dieu, cette nuit, jusqu’au jour, ne dors pas.

O mon cœur, pendant deux ou trois jours, jusqu’à l’aube, ne dors pas.
Séparé du soleil, comme la lune, ne dors pas.
Plonge comme le seau dans les ténèbres du puits
Il se peut que tu arrives à la margelle du puits ; ne dors pas.

جلال‌الدین محمد رومی

Jalāl al-Dīn Muḥammad Rūmī 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *